Accueil Société

Léopold Storme, les conditions de libération d’un détenu atypique

Condamné en 2010 pour avoir tué ses parents et sa sœur, Léopold Storme est sorti de prison ce mardi. Le tribunal estime que son projet de réinsertion est solide, bien que le jeune homme demeure dans le déni de ses crimes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Entre sa condamnation, le 27 octobre 2010, à 26 ans de réclusion criminelle et sa libération ce mardi, Léopold Storme aura purgé environ un tiers de sa peine. Le tribunal d’application des peines (TAP) de Bruxelles a accordé, vendredi, la libération conditionnelle au jeune homme, reconnu coupable du meurtre de ses parents et de sa sœur dans la soirée du 16 juin 2007.

Léopold Storme est sorti de la prison de Nivelles ce mardi après-midi et devrait rejoindre le domicile de sa grand-mère paternelle à Bruxelles, où il résidera désormais. Le ministère public, qui s’opposait aux demandes d’aménagement de peine, pouvait introduire un pourvoi en cassation contre cette décision mais a décidé de ne pas le faire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs