Accueil Société

Les prix trop élevés des médicaments causent des morts inutiles

Le secteur pharmaceutique fait exploser les prix des produits anticancer. On ne donne déjà plus « le meilleur soin possible ». Spécialistes et patients prédisent la catastrophe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Depuis Amsterdam

Leurs fantômes hantaient les couloirs du dernier congrès d’oncologie européen, il y a quelques jours à Amsterdam : ceux des malades du cancer qu’on n’a pas pu guérir, faute d’utiliser des médicaments devenus trop chers. « Value » était le mot-clé à Amsterdam. Glissé dans tous les débats comme dénominateur commun. Hurlé parfois comme revendication par les associations de patients et de survivants du cancer. « Value », pour « valeur ». La valeur obtenue pour un euro. Une vie ou un jour ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Le Hong Quang, lundi 27 février 2017, 13:23

    Je crois qu'il existe d'erreur de calcul. Vous ecrivez: "Le record ? Un comprimé d’ethinylestradiol 1 mg. Vendu 3,5 cents par Bushnell en Inde, le même produit est facturé 8 euros par Alliance en Grande-Bretagne. Soit une multiplication par plus de 26.000 !" Un simple calcul donne le chiffre 228 et pas 26.000. De meme pour l'infographie: pas de "multiplie par 26.000" mais 8,90 / 0,03 = 296 fois.

  • Posté par Bissot Michael, lundi 27 février 2017, 15:40

    Ce sont des pourcents.

  • Posté par Thomé Michel, lundi 27 février 2017, 12:59

    Sans discuter sur le bien fondé ou non de ces montants réclamés par les firmes pharmaceutiques, je crois que le journaliste qui a rédigé cet article devrait remplacer sa calculette. En effet, un médicament qui coute à la production 0.03 € et vendu 8,90 € ne représente pas une augmentation de 26.000 % mais bien 260 % soit 100 fois moins. Pour tous les autres chiffres également il y a un facteur 100 en trop.

  • Posté par Arnould Philippe, lundi 27 février 2017, 8:29

    Bon, si ce prix est élevé, c'est parce qu'il y a un retour d'investissement à faire. Sans retour d'investissement, pas d'investissement. Un prix élevé cause peut-être des morts, mais moins que si le médicament n'existait pas.

  • Posté par Bissot Michael, lundi 27 février 2017, 15:42

    La question soulevée ne semble pas être celle là mais bien de savoir s'il est juste de retrouver une telle différence de marges entre l'europe et l'inde (par exemple). Cette situation ne se limite d'ailleurs pas aux anticancéreux.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs