Accueil Société Régions Bruxelles

Voici venu le temps des biens communs

Jardin participatif, friche à repenser, savoir à partager : le patrimoine matériel et immatériel peut se conjuguer en dehors de la gestion de l’Etat ou du marché. La preuve en 18 exemples

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

P etits ou grands, ancrés dans le territoire ou actifs à l’échelle mondiale, les communs ouvrent, à côté de l’action publique et du marché, une autre voie pour construire l'avenir ».

Ils sont là partout, à côté de nous, du jardin participatif au logiciel libre en passant par la cartographie open source et le partage de données : une liste sans fin de biens qui se partagent. Et qui ont aujourd’hui un point commun : le « Temps des communs ». Un festival destiné à mettre en avant toutes ces initiatives citoyennes qui animent et mobilisent les communautés de par le monde.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs