Accueil Monde Union européenne

La médiatrice européenne lance une enquête sur Barroso

Emily O’Reilly enquête sur la réponse de l’Union à la reconversion controversée chez Goldman Sachs de l’ancien président de la Commission, Jose Manuel Barroso.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Le gendarme de l’éthique dans les institutions européennes, la « médiatrice », Emily O’Reilly, va ouvrir, ce mardi, une enquête sur la manière dont la Commission européenne a géré le pantouflage de son ancien président, José Manuel Barroso, à la sulfureuse banque d’affaires Goldman Sachs.

A la fin de l’été dernier, deux mois après l’annonce de ce choix de carrière, sous la pression de O’Reilly, le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, avait finalement référé le dossier Barroso au comité d’éthique. Lequel a conclu après quelques semaines qu’aucune règle n’avait été enfreinte. Et ça s’était arrêté là.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs