Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

Patients Une dimension pédagogique très intéressante

De Grand Corps Malade et Mehdi Idir, avec Soufiane Guerrab, Pablo Pauly, Moussa Mansaly, 110 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

De My left foot à Intouchables, du Scaphandre et le Papillon à De rouille et d’os, le 7e art a déjà pas mal exploré la thématique du handicap. Mais il est toujours bon d’y revenir. Ce que fait Grand Corps Malade avec humour et émotion.

Après avoir raconté son histoire dans un livre – à 20 ans, il fait une grave chute dans une piscine trop peu profonde –, il vient à l’image. Il tourne avec de jeunes comédiens et des figurants – patients – dans un centre de réadaptation de Seine-et-Marne et donne à son film une dimension documentaire et pédagogique très intéressante, de quoi revoir pas mal de certitudes sur le sujet.

Ce qui passe moins au ciné que dans son livre, c’est un certain humour de survie, trash et corrosif. Grand Corps Malade met pourtant pas mal de vannes dans la bouche de ses protagonistes qui sont tous dans une justesse de ton touchante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs