Accueil Sciences et santé

Le mobile n’induit pas d’amnésie

Un sondage démontre qu’on ne connaît plus de numéros de téléphone par cœur. Normal, pour les neurologues, puisque ce n’est plus indispensable.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’utilisation grandissante des smartphones et autres terminaux numériques mobiles mène-t-elle à une sorte d’amnésie numérique ? C’est ce que laisse entendre un sondage effectué par la firme Kaspersky qui montre notamment que plus de la moitié des détenteurs de smartphones sont incapables de se souvenir du numéro de téléphone de leurs enfants, un tiers ignorant même celui de leur conjoint. Presque la moitié estiment que « leur smartphone mémorise pour eux tout ce dont ils ont besoin de se rappeler ». Dès 2011, des tests avaient montré l’ampleur de « l’effet Google » : celui-ci consiste dans le fait que quand l’étudiant sait qu’une information est disponible sur son terminal Internet, il s’en déleste, réservant sa capacité de mémorisation d’une part à la méthode de son obtention et d’autre part à des informations d’ordre pratique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs