Accueil Monde

On attend toujours des successeurs à Kohl et Mitterrand

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

Il y a des références historiques encombrantes. Lorsque Helmut Kohl et François Mitterrand ont décidé, quelques semaines seulement après la chute du Mur, de venir s’adresser au Parlement européen, et donc aux 15 opinions publiques de la Communauté européenne de l’époque, ils savaient que face au chambardement à la fois enthousiasmant mais déstabilisant, ils devaient montrer la voie. Comme le rappelle volontiers l’eurodéputé français PPE Alain Lamassoure, à l’époque déjà élu de la même assemblée, les deux dirigeants étaient venus « avec un projet, une méthode et un calendrier » pour aller vers l’union politique (Maastricht), et vers l’union monétaire (l’euro).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs