Accueil Vie privée

Telegram, une sécurité aléatoire?

Hommes et femmes politiques, journalistes, lanceurs d’alerte, terroristes ou simples citoyens, chacun d’entre eux peut être friand de l’application Telegram. Elle est réputée pour sa sécurité et son inviolabilité. Pourtant, elle contient certaines failles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Parmi les messageries instantanées « open source » et sécurisées, Telegram commence à faire son trou. L’application est créée en 2013 par deux frères russes, Nikolai et Pavel Durov. Ce sont les fondateurs du Facebook russe, Vkontakte, entre-temps repris par les autorités russes. Ils ont quitté leur pays natal suite à des tensions avec les autorités, notamment pour avoir refusé de donner des renseignements sur les manifestants ukrainiens en 2014.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Vie privée

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs