Accueil Monde France

Affaire des assistants parlementaires: Marine Le Pen convoquée par les juges

La candidate frontiste a immédiatement fait savoir qu’elle ne s’y rendrait pas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Marine Le Pen a été convoquée par les juges en vue d’une possible mise en examen dans l’enquête sur l’affaire de ses assistants parlementaires européens, a-t-on appris de l’un de ses avocats, Marcel Ceccaldi.

La candidate du Front national à la présidentielle a fait savoir dans un courrier envoyé aux juges qu’elle ne répondrait pas à cette convocation avant la fin de la campagne, a-t-il précisé.

«  Bien entendu, elle ne s’y rendra pas  », a-t-il dit en rappelant que Marine le Pen bénéficiait de son immunité parlementaire de député européen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Smet Paul, samedi 4 mars 2017, 9:40

    En France, il n'y a PAS de Pouvoir judiciaire, mais une simple Autorité judiciaire. Clairement la V République c'est toujours méfié des Juges. Les Magistrats pouvaient faire ombrage à son Père, le Général De Gaulle. N'oublions pas non plus que sous Vichy, à l'exception d'un Magistrat, qui a donné sa démission, tous les autres ont avalisé les lois scélérates et rétroactives concernant les Juifs.Sous Sarko, le gouvernement à fait revenir un Procureur de la République du Népal pour s'occuper d'une affaire fâcheuse pour le dit gouvernement, Procureur réputé accommodant pour la majorité de l'époque. Nier l'influence du pouvoir exécutif français sur cette simple "Autorité" serait un mensonge. La Justice française fut et est toujours sous influence de l'exécutif. La gauche promet à chaque coup de remédier à cela, mais, à chaque coup oublie de la faire . Donc la Justice n'est toujours qu'une simple "Autorité" et n'est pas un "Pouvoir" au même titre que le Pouvoir législatif et le Pouvoir exécutif. Pour le dossier de MarineLe Pen, pourquoi la levée de l'immunité parlementaire est-elle demandée pour des photos et ne l'est pas pour les emplois fictifs? Pourquoi l'immunité parlementaire protège t-elle encore FILLON? La manière chaotique des Magistrats ne peut que provoquer la méfiance. Des candidats qui nient l'Etat de droit et des Magistrats à géométrie variable, le spectacle est peu ragoutant.

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, vendredi 3 mars 2017, 19:54

    Nom d'un chat! Pour qui les Français vont-ils bien pouvoir voter? Au moins, en Belgique, il y avait le partir BANANE...

  • Posté par Lanser Renée, vendredi 3 mars 2017, 19:51

    La justice ce n'est pour les autres ou quand ça vous arrange, Marine Le Pen???? Quel bel exemple vous donnez.... :-(

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs