Accueil Société Régions Bruxelles

Un plan d’attaque pour simplifier les ACS

Le syndicaliste Philippe Van Muylder suggère de refondre totalement le système des agents contractuels subventionnés. L’octroi des subsides serait conditionné à un plan diversité.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

C’est un défi important pour l’emploi en Région bruxelloise auquel s’attaque aujourd’hui le secrétaire général de la FGTB Bruxelles, Philippe Van Muylder, en déposant une proposition sur la table : la réforme des ACS.

Pour planter le paysage, les ACS – agents contractuels subventionnés – représentent, à Bruxelles, quelque 10.000 emplois subsidiés par la Région, pour une enveloppe totale d’un peu moins de 300 millions d’euros (via des primes et des réductions de cotisations sociales). On trouve des ACS dans deux secteurs : les pouvoirs locaux (communes, CPAS, zones de police) et le non-marchand. L’objectif de cette politique est double, rappelle Philippe Van Muylder, qui reproche au politique de mélanger les deux buts : activer les demandeurs d’emploi et soutenir le non-marchand.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs