Accueil Société

Selon l’ONU, les pesticides ne sont pas indispensables

On n’arrivera pas à nourrir 9 milliards de personnes sans utiliser massivement les pesticides ? Ce discours est battu en brèche à l’ONU. Et par la recherche agricole.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Non, l’agriculture industrielle intensive, fortement tributaire des apports en pesticides, n’est pas « indispensable pour accroître les rendements et nourrir une population mondiale en augmentation ». Telle est la prise de position de Hilal Elver, la rapporteuse spéciale des Nations unies sur le droit à l’alimentation, qui a remis ce mercredi à l’ONU un rapport contestant les affirmations des industriels et de certains secteurs agricoles sur cette question.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs