Accueil Le direct

Espagne: 94 ans de réclusion pour un ex-chef de l’ETA

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La justice espagnole a condamné à 94 ans de réclusion un dirigeant historique de l’ETA, en détention préventive depuis janvier et dont la remise en liberté le mois précédent avait fait polémique, a-t-elle annoncé jeudi.

Santiago Arrospide, alias Santi Potros, ex-chef du groupe armé ETA, a été condamné à 94 ans de réclusion pour «attentat à la voiture piégée à Barcelone, le 2 avril 1987, contre un véhicule de la Garde civile», a indiqué l’Audience nationale, principale instance pénale en Espagne.

La justice estime qu’en tant que responsable de l’organisation armée indépendantiste basque, Santi Potros a été le commanditaire de cette attaque ayant «tué un civil (...) qui se trouvait dans une cabine téléphonique» et ayant causé «de graves lésions» à deux agents.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs