Accueil Belgique Politique

Stéphane Moreau: «On a voulu manipuler la commission d’enquête Publifin»

Selon le patron de Nethys, « les allégations anonymes » révélées jeudi relèvent de la plus haute fantaisie et font un tort considérable à Publifin et Nethys.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En préambule à son audition par la commission d’enquête sur Publifin, Stéphane Moreau est revenu sur les événements de jeudi : un pro justitia faisant état de possibles manœuvres du patron de Nethys et du président André Gilles pour manipuler ou faire disparaître des documents destinés aux députés wallons. « Ces allégations anonymes relèvent de la plus haute fantaisie », a souligné le Liégeois qui estime qu’« on a voulu manipuler la commission d’enquête. »

Les documents qui auraient été évacués des locaux de Nethys avaient deux destinations. Il s’agissait d’une part des très lourdes enveloppes de documents destinés aux communes en vue de l’assemblée générale du 30 mars et, d’autre part, de pièces reprises à domicile par une directrice afin de gagner du temps pour répondre aux demandes répétées de la commission.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pahaut Laurette, vendredi 10 mars 2017, 11:42

    Daerden attendait de l'humilité de la part de Moreau, le voilà servi. La phrase de Moreau qui clôt une explication technique : "même moi, j'ai eu un peu de mal quand on me l'a expliqué".... très humble, en effet !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs