Accueil Société

Le refoulement sans fin d’un migrant débouté

Un Sierra-Léonais qui s’est vu refuser l’asile est transbahuté depuis le début du mois entre les aéroports de Zaventem, Pékin et Freetown. Un jeu de ping-pong pas tout à fait du goût des associations, ni de l’Office des étrangers du reste.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

L’histoire n’en finit pas. Depuis deux semaines, les autorités belges tentent d’expulser un demandeur d’asile débouté, originaire du Sierra Leone. Elles y sont parvenues... à plusieurs reprises, mais l’affaire leur revient systématiquement comme un boomerang.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Tanghe Michel, mardi 14 mars 2017, 17:45

    > La guerre civile qu’a connue le pays est officiellement terminée depuis janvier 2002, alors que les derniers combats remontent à l’année 2000. Aujourd’hui, en l’absence de toute violence politique, la Sierra Leone est un pays assez paisible, < .... Ce sans papier déclare y être en danger.... S'agirait-il d'un droit commun ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs