Accueil Culture Cinéma

Tom Lanoye: «Le pouvoir est toujours une mise en scène»

Écrivain ultra-populaire et homme engagé, Tom Lanoye est un homme séduit jusque dans le monde du cinéma. L’adaptation de « Sprakeloos » (« La Langue de ma mère »), son roman le plus intime, sort sur nos écrans ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Son chapeau turquoise vissé sur la tête et ses lunettes bleues assorties lui donnent un côté dandy. Ecrivain, poète, dramaturge, Tom Lanoye a le sens de la formule. Que ce soit dans ses livres ou en interview, il livre un regard acéré sur le monde qui l’entoure. De manière toujours directe et clairvoyante. Une parole qui trouve un écho nouveau cette semaine avec la sortie de l’adaptation cinématographique de Sprakeloos/La Langue de ma mère, récit hommage à sa mère, métamorphosée après un AVC.

Depuis toujours, vous faites preuve d’engagement, notamment à travers des textes politiques. Par les temps qui courent, vous vous sentez un rôle particulier en tant qu’écrivain ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs