Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Je suis un poids plume Les coups au cœur de Stéphanie Blanchoud

La comédienne est époustouflante de justesse.

Les dates de la tournée

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Elle cogne, cogne encore, esquive, recule, prend un coup, titube, recule, prend un autre coup, chancelle, cogne à nouveau, baisse la tête, recule à nouveau et finit un peu groggy, sonnée par cette séparation qui l’a touchée au cœur.

Dès les premières minutes de Je suis un poids plume, Stéphanie Blanchoud, son auteur et interprète, se plante sur un ring. Une paire de gants rouges est suspendue au-dessus du plateau. Le sol est délimité par des bandes autocollantes qu’elle arrache une par une, mettant l’espace à nu comme on le fait d’un appartement que l’on quitte lorsque son couple vole en éclats.

Le sien est KO mais, dans un premier temps, chacun des deux partenaires lance encore quelques coups. Petites piques anodines qui, dans le contexte d’une séparation, prennent soudain une dimension dramatique, chaque mot pouvant faire mal, chaque geste, chaque silence étant surinterprété par l’autre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs