Accueil Opinions

Quelle attitude faut-il adopter face à la Turquie du président Erdogan?

Les relations entre certains pays européens et la Turquie se sont musclées ces derniers jours. Y a-t-il lieu de s’en inquiéter ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

« Il faut d’abord rester calme »

Marc Pierini est l’ancien ambassadeur de l'Union européenne à Ankara, en Turquie. Par ailleurs, il a été ambassadeur de l’UE en Tunisie, en Libye, en Syrie et au Maroc. Il est actuellement chercheur visiteur à Carnegie Europe.

Quelle attitude doit-on adopter vis-à-vis d’Erdogan ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par L'hoost - Somers , mardi 21 mars 2017, 9:10

    Si je comprends bien, l'Europe devrait faire, a part la Jordanie, ce que la plupart des autres pays arabes refusent, ainsi que les Etats-Unis, la Russie, la Chine et bien d'autres pays refusent ou se gardent de le faire, c'est-à - dire recueillir tous les réfugiés de la terre et devenir une sorte d'arche de Noé au point de sombrer?

  • Posté par Ligot Jean, mercredi 15 mars 2017, 17:38

    On pourrait demander à monsieur Erdogan s'il sait ce que fut le nazisme....d'autant que ses propres pratiques,chez lui posent pas mal de questions en rapport avec le-dit nazisme.

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs