Accueil Monde France

François Fillon, mis en examen, mange sa parole et repart en campagne

Le candidat esquive une mise en examen qu’il avait lui-même pris soin tactiquement d’anticiper. Sans même répondre aux juges, il remonte en selle. Mais quelle valeur aura la parole du candidat désormais inaudible ?

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

PARIS

«  Vive la chasse  ! ». François Fillon s’est offert le luxe d’en sourire. À l’heure où il s’adressait, mardi après-midi, à un parterre d’amateurs de gibier, le candidat de la droite s’est piqué d’ironie. «  Dans cette campagne où les balles volent bas, il ne me déplaît pas d’être aux côtés de vrais chasseurs !  », a-t-il plaisanté. À cet instant, il gardait encore pour lui le secret de sa mise en examen le matin même. Mais devant ces tireurs du dimanche, il voulait croire qu’il ne serait pas le lapin déjà promis à la marmite. Et pour cause.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, lundi 3 avril 2017, 11:25

    On peut être d'accord avec Gérard Larcher, pour estimer que F. Fillon a été imprudent de livrer à l'adversaire le bâton pour le battre. Ca ne voulait toutefois pas dire qu'il devait pour autant se comporter en victime consentante en se retirant. Je pense, comme développé habilement dans l'excellent article paru à ce sujet aujourd'hui dans le Point (Consigny, à-propos de Macron), qui met en exergue le fait que le seul à proposer un programme à même de remettre la France sur les rails c'est F. Fillon, qu'au-delà du "vote utile", il n'y a tout simplement pas d'alternative à un programme qui propose un traitement de choc. Celui de F. Fillon est le seul à répondre à ce critère ...

  • Posté par Schmitz Stephan, vendredi 24 mars 2017, 6:29

    Pauvre France: que des arrivistes pour s'en occuper!

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs