Accueil Monde

Les Pays-Bas résistent à Geert Wilders

Les libéraux de Mark Rutte arrivent en tête du scrutin de ce mercredi avec 33 sièges, devant les populistes de Geert Wilders. S’ils gagnent 20 sièges, ceux-ci n’atteignent pas le résultat qu’ils espéraient, et que beaucoup craignaient.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

AMSTERDAM

Guettées par toute l’Europe, les élections législatives de mercredi aux Pays-Bas ont évité le pire. Les dernières prévisions basées sur des résultats partiels donnaient vainqueur avec une large longueur d’avance, le parti libéral (VVD) du Premier ministre Mark Rutte, ce qui lui ouvre la voie à un troisième mandat. Propre à dominer le paysage politique, son parti était crédité de 33 sièges sur les 150 de la chambre basse, soit toutefois une perte de 8 sièges par rapport au scrutin de 2012.

A l’encontre des pronostics, le parti populiste de Geert Wilders n’a pas réussi la percée spectaculaire attendue. Avec 20 sièges obtenus (5 de plus qu’en 2012), ce score le place en en deuxième position alors que les partis traditionnels du centre, comme les chrétiens-démocrates du CDA et la formation centriste D66 sont à égalité en troisième place, crédités de 19 sièges chacun.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs