Accueil Culture

Artonov, quand l’Art Nouveau ouvre la porte des correspondances

Un nouveau festival de musique à Bruxelles, jusqu’au 11 octobre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Fonder un nouveau festival à Bruxelles avec trois francs, six sous, il faut l’oser. L’offre n’est-elle pas pléthorique ? Et s’il y avait une place pour ceux qui ne font pas les choses comme les autres ? C’est ce que s’est dit Vicenzo Casale, un jeune clarinettiste italien installé à Bruxelles, professeur au Conservatoire de Bruxelles et de Gand, qui avait déjà travaillé avec P.A.R.T.S. Son idée : l’Art Nouveau dont Bruxelles est un creuset. À partir de là, il s’agit de laisser fonctionner le jeu des correspondances et les convergences surgissent. L’imagination est au pouvoir et, franchement, il y a vraiment de quoi s’emballer. Il nous explique son projet.

D’où est venue l’idée de départ ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs