Accueil Économie

L’économie bruxelloise a survécu aux attentats

Doublement affectée par le lockdown de novembre et les attentats de mars, l’économie bruxelloise a plié. Mais les mesures de soutien et le retour des clients en ont effacé la plupart des stigmates.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Relativiser l’impact des attentats terroristes est une démarche délicate : c’est l’indicible qui a frappé la capitale le 22 mars 2016. Mais force est de constater que, vus sous le prisme économique, ces attentats n’ont finalement pas durablement affecté les affaires : tant la Belgique que Bruxelles ont retrouvé une activité aussi « normale » que possible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs