Accueil Société

«Nous avons arrêté Salah Abdeslam»

En soirée, Charles Michel, accompagné de François Hollande annonce au monde entier à la manière de Bush lors de la neutralisation de Sadam Hussein (« We got him ») : « Nous avons arrêté Salah Abdeslam ». Nous, c’est lui, son gouvernement, les services de police et de renseignement. C’est la Belgique restaurée dans son honneur flétri. A ses côtés, François Hollande ne tarit pas d’éloges sur la réussite de cette opération inespérée, sur la coopération européenne et franco-belge (la PJ de Paris se trouvait dans le dispositif de la rue des Quatre-Vents). L’opération de police réussie permet aussi une opération de communication utile.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au cinquième étage de l’appartement situé dans l’immeuble formant le coin (nº4) de la rue Max Roos et Maurice des Ombiaux, à Schaerbeek, Najim Laachraoui, Ibrahim El Bakraoui suivent avec angoisse l’évolution des évènements. Ils savent, depuis le 15 mars et l’intervention de la rue du Dries, que les mailles du filet policier sont en train de resserrer. Ils ont établi dans cet appartement, loué par El Bakraoui sous le faux nom portugais de Miguel Dos Santos, leur laboratoire de fabrication de TATP, cet explosif artisanal qui a déjà fait tant de ravages à Paris. Dans des messages adressés à leur « émir » Abou Ahmed en Syrie avant le 15 mars, et dont la trace audio a été retrouvée dans l’ordinateur abandonné dans une poubelle de la rue Max Roos le 22 mars, ils indiquent avoir déjà fabriqué 130 kilos de TATP.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs