Accueil Société Régions Brabant wallon

L’accueil des bambins, public ou privé, est la priorité

Un enjeu économique et démographique, selon Tanguy Stuckens (MR). Le député provincial estime que l’ONE devrait intervenir dans les milieux non subventionnés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

S ans l’aide de la Ville, l’aventure ne vaudrait même pas le coup. Il y a des mois où l’on touche 400 euros, d’autres 1.800 euros. Cela dépend du nombre d’enfants présents ou si l’on part en congé. Et c’est brut car on doit déduire les repas, les charges de chauffage, l’achat des jouets… Ce n’est pas facile. Notamment pour obtenir un prêt d’une banque pour l’achat d’une maison, car on n’a pas de revenus fixes. Pourtant, l’on doit pourtant bien payer le loyer… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs