Accueil Monde

Westminster ensanglanté après une attaque terroriste

Un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles, la terreur resurgit à Londres. L’attaque de Westminster a fait quatre morts et quarante blessés. La piste islamiste est privilégiée par la police.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

« N ous ne connaissons pas encore l’impact complet de ce terrible incident, mais je sais que tout le pays va réfléchir et prier pour ceux qui sont touchés, comme je le suis ». Il est près de 19 heures à Londres lorsqu’Amber Rudd prend la parole. Devant la presse, la ministre de l’Intérieur ne s’efforce pas de délivrer un discours rassurant. Le flegme britannique en a pris un coup. «  La priorité absolue du gouvernement est la sécurité de son peuple et j’exhorte tout le monde à rester calme, mais à être vigilant et s’ils voient quelque chose qu’ils craignent, ils doivent le signaler à la po lice  ».

Nous privilégions la piste du terrorisme

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs