Accueil La Une Monde

Le nouveau mode opératoire de Daesh : tuer, semer la terreur n’importe où

L’attentat de Londres confirme le nouveau modus operandi de Daesh. Surprendre, frapper n’importe où avec n’importe quel moyen.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Moins de 24 heures après les attentats qui ont endeuillé les Britanniques, l’État islamique confirmait les soupçons à son égard. Via son agence de propagande Amaq, l’organisation terroriste a indiqué jeudi que l’auteur de l’attaque sur le pont de Westminster et en face du Parlement «  est un soldat de l’EI et l’opération a été menée en réponse à l’appel à frapper les pays de la coalition » internationale.

Que nous apprend l’attentat londonien ?

Que l’Europe est une nouvelle fois confrontée à un problème d’anticipation face à une organisation criminelle capable de la surprendre par la multiplicité de ses modus operandi et la maîtrise des outils de communication qu’elle utilise pour faire transiter à la fois sa propagande haineuse et ses instructions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs