Accueil Monde Union européenne

60 ans après le Traité de Rome, 69% des Belges déçus par le projet européen

Montée des populismes, du terrorisme, crise migratoire…Le contexte européen inquiète mais pour beaucoup de pays non européens l’Europe apparaît comme un bloc solide, un constat qui se dégrade lorsque l’on interroge ceux qui sont directement concernés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Selon un sondage IPSOS effectué dans 25 pays à travers le monde dont 9 pays européens, la Belgique, la France, l’Italie, la Grande Bretagne, la Pologne, l’Espagne, la Suède, 6 personnes sur dix estiment que l’Europe est sur une mauvaise pente. C’est en Belgique que la proportion de déçus est la plus importante avec 69% des personnes interrogées contre 45% en Allemagne. «Ce qui est le plus notable » signale Jean-Michel Lebrun, responsable IPSOS «c’est que les résultats les plus critiques envers les accomplissements européens émanent de 3 des 6 pays fondateurs, la France, l’Italie et la Belgique ». Un constat alarmant au vu du calendrier électoral de 2017 : « ce mécontentement pourrait jouer un rôle dans l’issue du scrutin en France et en Italie, et avoir un impact majeur sur l’avenir du projet européen ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs