Accueil Monde Union européenne

«L’Europe doit apprendre à improviser, protéger et contester»

Les traités de Rome auront 60 ans samedi. Que commémorer ? Que garder de ces textes et de leur esprit ? Que faut-il actualiser ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 11 min

Déjà sans la Première ministre britannique Theresa May, qui a courtoisement choisi de ne pas y participer alors qu’elle notifiera officiellement mercredi la décision de son pays de quitter l’Union européenne, ses 27 chefs d’État ou de gouvernement se retrouveront ce samedi à Rome pour y commémorer la signature il y a 60 ans des deux traités qui ont fondé la construction européenne. Fêter l’Union, quatre jours avant l’officialisation de son plus grand revers et dans un contexte de pessimisme existentiel… Mission impossible ? Nous avons exploré avec l’historien et philosophe Luuk van Middelaar l’actualité de l’esprit et des textes des traités de Rome.

Une commémoration est un rite. Quel sens trouver dans la célébration des 60 ans des traités de Rome ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs