Accueil Société

Entre règles et jeux de pouvoir, plongée dans le monde académique

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Quel est le point commun entre Jean Hindriks (économiste), Didier Reynders (ministre) et Stéphane Mercier (philosophe) ? S’il n’est guère besoin de présenter les deux premiers, on rappellera que le troisième est cet enseignant de l’UCL qui a créé la polémique pour avoir tenu un discours anti-avortement à ses étudiants. Leur point commun donc ? Ils enseignent à l’UCL mais si l’usage populaire leur confère un titre de professeur, ils ne peuvent pas tous s’en prévaloir. Le premier est professeur ordinaire, le second est maître de conférences invité et Stéphane Mercier est chargé de cours invité. Plongée dans un monde où se côtoient des enseignants répondant à une dizaine d’appellations différentes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs