Un Gaume Jazz alternatif, «pour revivre»

The Wrong Object. Sa musique est plus spectaculaire que l’attitude des musiciens sur scène.
Les dernières représentations des «
Sunshine Boys
» par la Compagnie Marius au parc du Middelheim ont dû être annulées.
Miquel Barceló, «
Biblioteca
», 1984, peinture et collage sur toile. Donation Yvon Lambert à l’État français/Centre national des arts plastiques/Dépôt à la Collection Lambert, Avignon.
SERIE ETE CULTURE
Certains avaient senti venir les problèmes, comme les organisateurs de Villers-la-Ville qui, malgré la possibilité de monter à 400 personnes en extérieur, s’en étaient tenus aux 200 personnes initiales.
20200713_202407
Pauline Leblon.
Le théâtre, et singulièrement les grands consommateurs de tax shelter comme ici le théâtre Le Public, sont les premiers bénéficiaires de l’aide.
BANNER-PROPULSE-CLASSIQUE-1200X460-V2-OEUF_02
«
C’est difficile de ne vivre que des créations lumières. Il faut un certain nombre de projets par an
», précise Laurent Kaye.
Pour l’heure, il reste à Marc et Marie-France la compagnie domestique de leurs marionnettes, masques et peluches. Un festival de couleurs, planqué dans la grisaille de Merchtem.
10876624-023
oendoeg_01
Le Gaume Jazz se déroulera cette année en extérieur. Les Violons de Bruxelles ouvriront les trois jours, vendredi 7 août.
d-20200323-GFLPA6 2020-03-23 16:08:43
SECONDAIRE
Le C12, déserté depuis plusieurs mois maintenant, se montre créatif pour rebondir face à la crise.
Loic-Nottet-1024x1024
Depuis plus de 50 ans, André Cadet (à gauche) partage son amour du cinéma au Patria à Virton. En 2018, il accueillait Jean Libon pour «
Ni juge ni soumise
». Du cinéma d’auteur belge.
«
Des hommes
», du Franco-Belge Lucas Belvaux, avec le jeune Namurois Yoann Zimmer, fait partie de la sélection cannoise 2020. Il sortira en salles mi-novembre.
Eric de Staercke réinventera son solo «
Notre-Dame de Paris
», d’après Victor Hugo, dans le cadre magique de Villers-la-Ville.