Accueil Économie

Caterpillar laisse le site à la Région pour l’euro symbolique

Fin des procédures Renault. La Région obtient le site de Gosselies. Les candidats repreneurs, pour tout ou partie du site, vont pouvoir visiter.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Globalement, la fermeture du site Caterpillar à Gosselies est réglée. À défaut d’être agréable, la procédure aura au moins eu le mérite d’être rapide. Et, finalement, le géant américain des engins de chantier cède à la Région wallonne le terrain et une partie des installations pour un euro symbolique. Mieux, il ajoute 5 millions d’euros lors de la livraison du site, en juin 2018, pour suite de responsabilité environnementale. Après avoir négocié des indemnités de fermeture pour le personnel qualifiées de correctes, les conditions de départ du site de Gosselies, ancien centre européen de référence du groupe, ouvrent concrètement la perspective de la reconversion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs