Accueil Économie

Ne dites plus la banque Belfius mais le bancassureur

L’institution publique, à l’image de KBC, rapproche ses activités banque et assurance. Le but : fournir un « one-stop-shopping » au client.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes. Chez Belfius, l’on a décidé d’appliquer le dicton à la lettre en jouant dès à présent à fond la carte de la bancassurance. Bien sûr, le monde bancaire et celui de l’assurance sont en pleine mutation. Mais c’est justement une bonne dose de « digital » qui assurera, selon les dirigeants de l’institution publique, une nouvelle jeunesse au modèle mixte et direct, privilégié par Marc Raisière depuis son arrivée à la direction il y a trois ans.« Belfius ayant fait des stop&go à ce niveau durant des années, personne ne me croyait au début. Jusqu’à aujourd’hui. Le courtage n’a par ailleurs plus vraiment d’avenir », explique le patron, déterminé. L’objectif du rapprochement entre Belfius Banque et Belfius Insurance est clair : si la banque enregistre des ventes performantes, ses clients sont encore « sous-équipés en polices d’assurance de la maison ». Dommage. Cela doit donc changer

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs