Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

Pris de court Virginie Efira est capable de densifier n’importe quel personnage

De Emmanuelle Cuau, avec Virginie Efira, Gilbert Melki, Marilyne Canto, 85 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Jusqu’où une mère est-elle capable d’aller pour sauver ses enfants ? Au bout du monde évidemment. C’est ce que va faire Nathalie quand elle découvre l’engrenage dans lequel son fils aîné est tombé.

Emmanuelle Cuau (Circuit Carole) brode ainsi un thriller familial autour de l’idée que la famille unie (ici, une mère et ses deux fils) est la meilleure arme contre l’adversité. Elle place au cœur de cette tourmente Virginie Efira, volontairement lookée comme Gena Rowlands dans Gloria, face à Gilbert Melki impeccable de froideur et de cynisme. En arrière-plan, une urbanité agitée mais souvent désincarnée, le chômage, la drogue et les difficultés de la vie monoparentale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs