Accueil Monde

L’Allemagne accuse la Turquie d’espionnage

Selon un responsable allemand, la Turquie espionne des partisans du prédicateur Fethullah Gülen en Allemagne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Un responsable allemand a accusé mardi la Turquie de se livrer à l’espionnage «  insupportable et inacceptable » de partisans en Allemagne du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’être l’instigateur du coup d’Etat manqué de juillet.

«  Concernant le comportement des autorités turques, nous devons très clairement dire (…) qu’il s’agit d’une peur du complot qu’on peut qualifier de paranoïaque », a déclaré le ministre de l’Intérieur de la région de Basse-Saxe Boris Pistorius, révélant qu’Ankara avait demandé à Berlin de l’aider à espionner 300 personnes et organisations jugées proches du mouvement Gülen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs