Accueil Culture Musiques

John Scofield joue son country jazz samedi et dimanche à Dinant

Le guitariste américain est en pleine tournée européenne. Il joue son dernier album, « Country for old men ». A 65 ans, il n’envisage pas d’arrêter d’enchaîner les concerts.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Dans cette galaxie jazz où les bons guitaristes abondent, de Pat Metheny à John McLaughlin, de Bill Frisell à John Abercrombie, John Scofield se détache. Par sa sonorité immédiatement reconnaissable : son Ibanez AS 200 lui offre un son à la fois métallique et chaud. Et par son jeu toujours emballant, incisif et frais, posé et sûr, souple mais aventureux dans les effets.

C’est l’homme du jazz-rock, c’est sûr. Ses collaborations avec George Duke, Miles Davis, Vince Mendoza, John Medeski le montrent. C’est même le guitariste du jazz-funk avec ses deux formidables albums Überjam et Überjam 2. Mais le jazz pur est toujours présent. Jamais John Scofield n’échappe à l’improvisation. Comme si le funk, le rock ou, dans son dernier album, la country, n’étaient que des tremplins pour l’improvisation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs