Accueil Opinions

Faut-il obliger les élus à siéger?

La bourgmestre MR d’Ixelles a demandé à Alain Destexhe de démissionner de son siège de conseiller communal. En cause : trop d’absentéisme. Faut-il imposer aux élus de siéger ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Docteur en sciences politiques, Jean Faniel est le directeur général du Centre de recherche et d’information sociopolitiques (Crisp). Comme thèmes de recherche, il cite la vie politique belge et son financement, les élections, la concertation sociale, le chômage, les politiques de l’emploi, les acteurs sociopolitiques (partis politiques, syndicats et mouvement sociaux).

Jean Faniel : « Il y a différentes conceptions du travail parlementaire »

Pour que l’on puisse dire que l’argent public est investi à bon escient, une certaine présence des élus est tout de même nécessaire selon Jean Faniel

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lambert Charles, mercredi 29 mars 2017, 17:37

    La moindre des choses qu'un élu puisse faire, est de siéger à l'assemblée puisque qu'il a été choisi comme porte-parole des électeurs. Siéger activement et non en lisant le journal ou en pianotant constamment sur son smartphone. C'est une simple question de politesse ou de respect envers le citoyen et envers le collègue qui s'exprime à la tribune. Dernièrement, on voyait l'indéboulonnable Laurette marquer ostensiblement son désintérêt envers ce que disait Raoul Herebout. Pitoyable! Il faudrait interdire les gsm's, smartphones, tablettes et autres journaux dans les assemblées puisque ces Dames et Messieurs ne connaissent pas la savoir-vivre.

  • Posté par Mathieu Colmant, mercredi 29 mars 2017, 15:53

    J'ai un job, je dois y être. quand je fais du télétravail, je dois en apporter des preuves : les documents, rapports et autres que j'ai fait pendant ce temps. L'électeur pourrait sanctionner, mais encore faudrait-il alors rendre public et facilement accessible les taux de présence dans l'hémicycle (en tout temps, pas uniquement les votes), dans les commissions, le nombre de questions posées, le nombre de fois que l'élu n'a pas voté 'comme son parti', ce qui démontre aussi son indépendance de jugement et donc son travail d'étude du dossier

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs