Accueil Opinions Chroniques

L’école prise en ciseaux

Enseignants et directeurs d’école sont en colère. Les règles d’engagement d’un prof sont plus dures qu’avant alors que le gouvernement avait promis d’assouplir le système. La chronique de Vincent de Coorebyter.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

L e Soir s’est fait l’écho, ce mardi, de la grogne des enseignants et des directions d’école face aux nouvelles règles de recrutement des professeurs, le fameux décret titres et fonctions entré en vigueur au début de cette année scolaire.

De quoi est-il question ?

Le reproche que l’on fait au décret, aujourd’hui, est d’avoir remplacé l’excès de souplesse par un excès de rigidité

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bihin Jean-Paul, mercredi 29 mars 2017, 17:09

    of course....Il est évident que le malaise autour de la réforme de titres....c'est l'arbre qui cache la forêt. ..

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: Romain Rolland était-il «poutiniste»?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : l’homme de lettres, musicologue et internationaliste s’est fermement opposé au boycott des œuvres et des artistes allemands durant la Première Guerre mondiale. Son héritage spirituel ferait bien d’inspirer ceux qui, aujourd’hui, déprogramment les artistes russes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs