Accueil Immo

Les promoteurs cherchent des solutions alternatives

L’immobilier neuf est en pleine mutation. Les mentalités et les modes de vie changent et avec eux, c’est tout un bâti qui doit être repensé. Mais avant tout, il faut rendre les logements abordables. Les promoteurs réfléchissent à des solutions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 2 min

A l’heure où l’immobilier neuf connaît un regain d’intérêt en Belgique, plusieurs difficultés se présentent aux promoteurs-développeurs.

Au premier rang de celles-ci, on retrouve la lenteur dans l’octroi des permis, quels qu’ils soient. Un thème déjà abondamment évoqué dans Le Soir Immo. Mais il en est un autre : la réglementation belge qui ne permet pas – dixit les promoteurs eux-mêmes – d’être créatif dans le montage de projets.

Car le prix des terrains étant toujours plus élevé, ceux-ci se répercutent immanquablement sur le prix des logements construits. Et pour beaucoup trop d’acheteurs potentiels, la facture est fort salée (même beaucoup de locataires ne peuvent plus suivre).

C’est pourquoi des solutions alternatives doivent être envisagées. Les promoteurs et développeurs s’y penchent d’ailleurs toujours plus car ils sont conscients que la priorité de leurs projets est de trouver des acquéreurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs