Accueil Monde

Brexit: Nous devons «travailler dur» pour un accord, écrit Theresa May dans sa lettre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Première ministre britannique Theresa May a appelé mercredi à «travailler dur» pour conclure un accord de sortie de l’Union européenne, dans sa lettre au président du Conseil européen Donald Tusk lançant le début du processus de Brexit.

Londres et l’UE à 27 s’accommoderaient du fait qu’il n’y ait pas d’accord, écrit-elle. «Mais ce n’est pas le résultat que nous recherchons», souligne Mme May, appelant à «travailler dur» pour éviter cette possibilité. Dans sa lettre, la cheffe du gouvernement britannique appelle aussi à des négociations de sortie «parallèles» avec celles du «futur partenariat», ce que Bruxelles a exclu à plusieurs reprises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs