Accueil Belgique

Numéros Inami: «C’est le fédéralisme de la prise d’otages!», dénonce Marcourt

Il accuse le gouvernement fédéral d’avoir « bidouillé les chiffres ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS) a dénoncé avec force mercredi l’indifférence et l’immobilisme du gouvernement fédéral quant à l’attribution de numéros Inami aux étudiants en médecine francophones actuellement en cours de formation.

Alors que la Fédération a adopté mercredi soir l’examen d’entrée aux études de médecine exigé par le fédéral, celui-ci n’a de son côté toujours pas clarifié ses intentions pour assurer l’avenir professionnel à ces futurs diplômés francophones, a-t-il déploré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs