Accueil

Aéroports au Canada: craintes au sujet d’employés radicalisés

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement canadien a assuré mercredi faire le nécessaire pour parer aux menaces potentielles posées par des employés d’aéroports radicalisés aux idées djihadistes. Au moins quatre badges d’accès aux zones de sécurité de l’aéroport de Montréal ont été retirés à leurs titulaires, dont le profil aurait montré des sympathies pour le groupe Daesh, selon une enquête du Journal de Montréal.

«La sécurité et la sûreté de tous les Canadiens dans les aéroports comme ailleurs restent la priorité pour le gouvernement», a déclaré mercredi le Premier ministre Justin Trudeau. L’opposition conservatrice a appelé le gouvernement à «prendre toutes les mesures requises» afin d’assurer la sûreté et de rester «vigilant face à la menace du terrorisme islamiste radical».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs