Accueil Économie

Caterpillar: une dernière fête du personnel au goût amer

C’était le quarantième anniversaire de l’amicale du personnel. Le Spiroudôme avait été réservé de longue date, avant « l’annonce ». Celle de la fermeture du site de Caterpillar.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

En matière militaire, on appelle ça des dégâts collatéraux. Et en matière sociale ?

Ce mercredi 29 mars, c’était le quarantième anniversaire de l’amicale du personnel de Caterpillar au Spiroudôme de Charleroi. Fatalement, le dernier. La fermeture d’un site industriel et le licenciement de 2.200 salariés sont confirmés, un millier d’enfants et sans doute pas les plus favorisés, dont une vingtaine dans des chaises roulantes, des premiers licenciements programmés dans 30 jours, la trésorière de l’amicale décédée fin 2016… de quoi vous plomber toutes les ambiances. Pourtant, ce fut un après-midi de fête. Pour les enfants à tout le moins.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs