Accueil Économie

Brussels Airlines plus belge que jamais?

Depuis peu filiale à 100 % du groupe allemand Lufthansa, Brussels Airlines aurait pu y perdre son identité. Le deal conclu avec Thomas Cook Belgique semble prouver le contraire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

C’est du moins son patron, Bernard Gustin, qui l’affirme.

Ce partenariat est-il belgo-belge ou résulte-t-il d’un accord entre les maisons-mères respectives de Brussels Airlines et Thomas Cook Belgique ?

Cela fait des années que nous travaillons ensemble et notre ambition est de profiter de cette expérience pour aller plus loin. Il s’agit donc d’un deal belgo-belge, qui bénéficie bien entendu de l’accord de nos actionnaires respectifs.

Lufthansa, désormais propriétaire à 100 % de Brussels Airlines, n’entend donc pas bouleverser votre stratégie ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs