Accueil Économie

Brussels Airlines et Thomas Cook vont convoler

La compagnie aérienne belge du tour-opérateur disparaîtra à l’automne. La majorité de son personnel et deux avions intègrent Brussels Airlines. Qui vise un million de nouveaux clients potentiels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Formellement, c’est une nouvelle compagnie aérienne belge qui disparaît avec la fin annoncée de Thomas Cook Airlines Belgium. Mais c’en est une autre qui se renforce puisque Brussels Airlines, il est vrai filiale de l’allemande Lufthansa, en reprendra deux avions et 160 membres du personnel, et en profitera pour doper son offre commerciale. «  Il s’agit en réalité de l’approfondissement d’un partenariat de longue date  », précise Jan Dekeyser, le patron de Thomas Cook Belgique. «  En tant que tour-opérateur, nous faisions déjà appel à Brussels Airlines pour transporter certains de nos clients. Avec cet accord, qui doit encore être soumis à l’aval des autorités de la concurrence, nous faisons de Brussels Airlines notre principal transporteur.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs