Accueil Monde

Poutine remet en cause la part de l’homme dans le changement climatique

Il a affirmé que le réchauffement global n’était pas provoqué par les émissions de gaz à effet de serre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président russe Vladimir Poutine a remis en cause jeudi la part de l’homme dans le changement climatique, en affirmant que le réchauffement global n’était pas provoqué par les émissions de gaz à effet de serre.

«Le réchauffement, il a commencé dans les années 1930, alors qu’’il n’y avait pas encore de tels facteurs anthropologiques comme les émissions », a déclaré M. Poutine, lors d’un Forum sur l’Arctique à Arkhanguelsk, dans le Grand nord russe, selon des images diffusées par la télévision publique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bernard Philippe, jeudi 30 mars 2017, 21:47

    Sacré populiste...

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 30 mars 2017, 20:07

    Sauf que Mr poutine ignore ou fait semblant d'ignorer, qu'à cette époque, le monde entier se chauffait et fonctionnait à plein tube au bois (on déforestait sans replanter ce qui provoquait du CO2) et au charbon sans les nouvelles technologies moins polluantes.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs