Accueil Société

L’Italie pourrait instaurer le «congé menstruel»

Trois jours payés par mois pour les femmes souffrant de règles douloureuses : la mesure pourrait avoir des effets contre-productifs sur l’emploi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’Italie pourrait devenir la première nation occidentale à instaurer un congé menstruel autorisant les femmes souffrant de règles douloureuses à prendre chaque mois trois jours de congé rémunérés à 100 % sur présentation d’un certificat médical. Un projet de loi en ce sens, porté par quatre élues du Parti démocrate, est actuellement à l’étude en commission Travail et sera présenté à la Chambre fin avril. La mesure existe déjà au Japon, en Corée du Sud, en Indonésie et dans certaines provinces de Chine comme dans de grandes entreprises comme Nike ou Louis Vuitton.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mazzoleni Renato, vendredi 31 mars 2017, 9:49

    poisson d'avril avant l'heure?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs