Accueil Belgique Politique

Babysitting, ménage: les extras des attachés parlementaires

Le statut d’assistant parlementaire n’est pas codifié. Résultat : des dérives, surtout en campagne électorale. Mais pas seulement : travail pour le parti, la commune, le privé, ménage, devoirs scolaires, garde d’enfants… ne sont pas rares.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 10 min

Une situation à la française – des emplois fictifs et grassement payés pour des proches, des élus qui arrondissent leur salaire en puisant dans « l’enveloppe collaborateurs »… ?

Tous nos témoins en attestent : en Belgique, cela n’existe pas – notamment parce qu’on ne fonctionne pas par « enveloppes » octroyées aux groupes parlementaires. Mais tout n’est pas idyllique pour autant…

Nous avons mené l’enquête au cœur des assemblées. Auprès d’une vingtaine de témoins, la plupart (ex-)collaborateurs parlementaires ou (ex-)conseillers politiques, de diverses couleurs. Des témoins qui se confient anonymement, tant le sujet est délicat, certains craignant pour leur emploi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Malka Pierre, dimanche 2 avril 2017, 22:31

    Tiens, en Wallonie, parlement souvent taxé d'immobiliste, c'est là ou on y emploie le plus de collaborateurs parlementaires par député. Étonnant..

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 1 avril 2017, 12:15

    Cela correspond si bien à l'air du temps que cela en devient crédible !

  • Posté par stals jean, samedi 1 avril 2017, 10:39

    Sans compter parait-il que même retraité certains parlementaire ont droit à un(e) voir deux secrétaires pendant un certain temps. Si je me rappelle bien, lorsque José Happart (exemple entre mille) avait défrayé la chronique avec ses 500.000 euros de "prime de départ" du Parlement wallon, en sus de sa pension de parlementaire, il avait été question de cet octroi en toute légalité d'ailleurs, de ""secrétaire" , mais cela demande vérification car les "ont dit" faut s'en méfier. On ne s'imagine pas non plus ce que les élus locaux, bourgmestres et échevins par exemple, disposent comme "armée" d'employés communaux "détachés" à leurs dispositions personnelles. Les traditionnels "Bals" du Bourgmestre "Bals" des échevins, et autres sempiternelles festivités politico-récréatives, qui est-ce qui régale en définitive, en main d'oeuvre soit disant "bénévole" mais en fait en heures détournées du travail pour lequel l'employé'e) est engagé(e)? Qui régale en définitive, ces bals du bourgmestres, en bouffe, en boissons, en musique, en salle de location, en affiches, en prospectus, en publicité et en campagne déguisées sournoises? les impôts des citoyens vaches à lait, vous,moi... Car en fait, et sans jamais désemparer, une fois élus, le but, la raison de vivre, la raison d'être, pour la plupart de ces opportunistes enragés, c'est d'être réélus... De sorte qu'entre deux élections ce qui compte avant tout, c'est de se faire "aimer", admirer, de se faire désirer envers et contre tout par le plus grand nombre de citoyens électeurs, de citoyennes électrices... Le reste c'est de la vaste rigolade...Et tout ce qui n'est pas intéressant pour la carrière ou pour l'enrichissement personnel est presque systématiquement négligé, ignoré, nié, ou pire, démoli, projets pour le bien collectif ou "ressources" humaines réfractaires y compris...Je suis à la disposition de la gent journalistique, pour lui fournir les preuves de ce que j'avance ici en ce que concerne ma commune bien entendu...En ce qui concerne "la politique circus", tout en paraphrasant Georges Brassens, on peut chanter à tue tête et en boucle: "Parlez-moi d'éthique" et je vous fous mon poing sur la gueule, sauf le respect que je vous dois...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs