Accueil Sports Football

Faris Haroun, ancien Diable: «J’ai besoin de stabilité»

A 30 ans, Faris Haroun évolue en D2 alors que certains de ses amis disputeront l’Euro 2016.Il ne conserve que de bons souvenirs de ses joutes aux JO et chez les Diables.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Bailly, De Roover, Vertonghen, Simaeys, Pocognoli, Vanden Borre, Martens, Haroun, De Mul, Dembélé, Mirallas. A l’exception de Tom De Mul, contraint de mettre un terme prématuré à sa carrière en raison de blessures récurrentes, et de Sepp De Roover, qui a délaissé le football pour travailler dans un garage, cette équipe aurait encore fière allure aujourd’hui. C’est ce onze de base qui a disputé la demi-finale des Jeux olympiques à Pékin le 19 août 2008 contre le Nigeria. Un revers 4-1, suivi d’un dernier face au Brésil pour la médaille de bronze (3-0), ce qui n’a pourtant pas entaché la mémoire de ces joueurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs