Accueil Opinions

Dimitri Verhulst: « J’aime les coureurs qui n’aiment pas s’entraîner»

Ecrivain reconnu et grand fan de vélo, Dimitri Verhulst regardera le 101e Tour des Flandres dans son canapé ce dimanche. Il explique d’où vient cette passion du vélo pour les Flamands.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Bar Bidon, Gand. C’est dans ce café dédié à la petite reine que Dimitri Verhulst nous a fixé rendez-vous. Il n’habite pas loin et se sent bien dans cette belle ville pleine de vie, chef-lieu de la province de Flandre orientale et dirigée par un bourgmestre socialiste.

D’où vient votre passion pour le vélo ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs