Accueil Culture

Comment les séries belges permettent au secteur audiovisuel de briller

En 2016, les séries « made in belgium » ont été un succès tant critique que public. Un constat qui n’est pas toujours vrai pour le cinéma…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Premier partenaire du cinéma belge francophone, le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel présentait ce vendredi son bilan annuel. En 2016, les moyens mis à disposition du cinéma en Fédération Wallonie-Bruxelles étaient de 27,4 millions d’euros, contre 29,77 millions en 2015. Dans cette enveloppe, 17,65 millions provenaient de la Fédération Wallonie-Bruxelles et 9,76 millions d’apports extérieurs. Au total, la Commission de sélection des films a examiné 433 projets (contre 492 en 2015) et en a soutenu 114 (139 en 2015), tous créneaux confondus (longs métrages, courts métrages, documentaires, films LAB, téléfilms et séries audiovisuelles).

Pourtant, le cinéma belge peine encore à trouver son public dans les salles : si un peu plus d’un million d’entrées ont été enregistrées dans les salles belges et françaises, la fréquentation des productions belges en Belgique a pour sa part chuté de 68 %.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs