Accueil Société

Une «bavure» de nos F-16? Réunion à la Chambre

La commission de suivi des missions à l’étranger se réunira pour examiner des rumeurs non confirmées selon lesquelles nos chasseurs-bombardiers en Irak auraient causé la mort de civils.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les F-16 belges ont-ils été impliqués dans un bombardement qui, en Irak, aurait fait quelque 140 morts parmi les civils, le 17 mars, près de Mossoul ? Une rumeur, puis une accusation plus claire ont circulé la semaine dernière que rien à ce stade n’a confirmé. Selon l’agence Belga qui cite l’ambassade américaine en Belgique, « le Pentagone n’a pas confirmé l’implication d’avions belges ou de la coalition dans le raid du 17 mars sur Mossoul. »

L’information avait été lancée par un journaliste du quotidien britannique The Guardian qui évoquait aussi la présence d’appareils américains, britanniques et français. De son côté, le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) a indiqué que personne dans son entourage « n’a connaissance d’un rapport du Pentagone ». Quant au chef des forces aériennes, Frederik Vansina, il a dit n’avoir vu « aucun rapport ou enregistrement où l’on aurait causé des victimes civiles ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Stassart Guy, lundi 3 avril 2017, 11:39

    MOHAMED-IYADH NAJEH,C'est facile d'exporter ses guerres chez nous. Je suis heureux de la phrase que vous mettez dans votre commentaire "La déclaration universelle des DH oblige ceux qui y adhèrent à ne pas faire de discrimination." C'est très facile d'accuser les gens qui vous apportent leur aide pour chasser des dictateurs ou des djiadistes de ne pas respecter les DH. Mais justement que font ces personnes à la population locale.

  • Posté par MOHAMED-IYADH NAJEH, lundi 3 avril 2017, 9:07

    M.STASSART, tiendrez-vous le même raisonnement si parmi les 140 victimes civiles, il y avait votre fils ou votre fille ? Une victime , c'est une victime...et ce, quelle que soit sa couleur, son origine, son pays, sa religion. La déclaration universelle des DH oblige ceux qui y adhèrent à ne pas faire de discrimination. Les responsables de meurtres doivent répondre de leurs actes devant la justice. C'est notre Etat de droit qui l'exige.

  • Posté par Stassart Guy, dimanche 2 avril 2017, 20:35

    Encore une tempête dans un verre d'eau d'une opposition en manque de média. Les élections approchent alors tout est bon pour faire parler de soi. La guerre, c'est la guerre avec son lot de victimes civiles malheureusement et militaires.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs